Les enfants

« Les aliments nous racontent des histoires »enfant myrtilles

 

Compte-tenu de ma formation à l'Hôpital Trousseau, mais aussi par intérêt personnel, je reçois beaucoup d’enfants en surpoids au cabinet. Les parents sont souvent inquiets et en demande de repères (taille des portions adaptées à l'âge, choix du meilleur petit déjeuner, utilité du goûter …) et les enfants ne savent en général pas pourquoi ils sont là.

Je commence toujours par étudier l'histoire pondérale de l'enfant. Pour cela, le carnet de santé est un outil précieux. Je conseille à tous les parents de le compléter régulièrement après chaque visite chez le médecin. Après un bilan alimentaire, si cela est nécessaire, je propose aux familles une prise en charge dont l’objectif est le plus souvent de stabiliser le poids de l’enfant  en n’excluant aucun aliment.

Plutôt que d'avoir une approche théorique de l'alimentation, mes consultations font l’objet de jeux qui vont mobiliser tous les sens car quand on prend le temps d’écouter les histoires que nous racontent les aliments on mange moins vite. Quand on mange moins vite, on a tendance à ne pas demander à être resservi …cela évite les négociations à table !

Je reçois également des adolescents. Il s'agit souvent de jeunes en surpoids. Je fais en sorte de leur donner des repères simples pour les aider au quotidien. Certains jeunes viennent également pour des conseils concernant le passage à une alimentation végétarienne. 

Actualités

Noël à faible index glycémique

Je vous recommande d'aller faire un tour aux Belles envies, cette jolie pâtisserie lalaska 1
chocolaterie située Rue Monge et qui propose des produits :

moins caloriques que les bûches traditionnelles

avec un index glycémique plus bas que ceux des bûches traditionnelles

riches en fibres et pauvres en calories (sans sucre blanc ni aspartam)

Belle dégustation à tous, diabétiques ou non ...

Recettes

Mélange pour mix sans Gluten

A l'approche des fêtes, il est parfois difficile de manger sans gluten, pour ceux qui en ont besoin (maladie coeliaque ou SII). Je vous conseille de préparer à l'avance, pour en avoir toujours à portée de main, le mix suivant, proposé par l'AFDIAG. Il vous permettra de réaliser rapidement les recettes qui sont habituellement à faire avec de la farine de blé : 

6 mesures de farine de riz blanc + 2 mesures de fécule de pomme de terre + 1 mesure de tapioca en farine + 1 CC rase de gomme de guar (pour 150 g de mélange pour faire du pain ou 300 g de mélange pour faire des gâteaux). 

Diététicien ou nutritionniste ?

Quelle est la différence entre un diététicien et un nutritionniste ?

Le diététicien est le seul professionnel para-médical formé à la nutrition et à son application pratique.

Deux filières forment aujourd'hui au métier de diététicien : BTS ou DUT.

La définition de la profession de diététicien en France est la suivante (Art. L 4371-1) "dispenser des conseils nutritionnels et, sur prescription médicale, participer à l'éducation et à la rééducation nutritionnelle des patients atteints de troubles du métabolisme ou de l'alimentation, par l'établissement d'un bilan diététique personnalisé et une éducation diététique adaptée."

On peut consulter un diététicien avec ou sans prescription médicale.

Habituellement attribué aux médecins le terme « nutritionniste » est un qualificatif qui n'est pas protégé en France et qui ne définit pas une profession. Un « nutritionniste » sans précision peut être un médecin mais il faut le lui demander. De toute façon, s'il est médecin, il pourra établir des feuilles de soins (ce que ne peuvent pas faire les diététiciens).

L'adjectif « nutritionniste » est accolé au terme « diététicien » afin de marquer son expertise naturelle dans ce domaine c'est pourquoi, en tant que diététicienne diplômée je me présente comme "Diététicienne Nutritionniste".

66 - 68 Rue de la Glacière -  75013 Paris - 06 81 97 67 06

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites